Comment mener une vie juste | Les quatre voies du yoga

Au cours de ces dernières années, le marché du développement personnel a explosé. Fini le temps où il nous suffisait de gagner suffisamment d’argent pour être heureux. Maintenant, chacun recherche l’épanouissement et l’accomplissement de soi. Nous souhaitons mener une vie juste, donner un sens à notre vie et apporter notre contribution à la société. Le yoga est la science de la « vie juste » (right living). Ses principes philosophiques, tels que les quatre voies du yoga, donnent des clés concrètes pour mener une vie épanouie.

A travers les siècles, quatre voies du yoga – Karma, Jnana, Bhakti, et Raja – se sont développées. Les quatre voies du yoga sont comme une boite à outil du développement personnel. Puisque nous avons chacun notre personnalité, certains préfèrent une voie plutôt qu’une autre. Le yoga recommande de piocher quotidiennement dans les différents outils, pour s’épanouir sur tous les plans de notre vie. La personne toute entière – son cœur, sa raison, ses comportements – se développe ainsi simultanément. Alors, quelle est votre voie de préférée de développement personnel ?

Les quatre voies du yoga

Karma yoga – La voie active

Pour mener une vie juste selon le Karma yoga, il faut faire preuve de service désintéressé. C’est accomplir des actions, des devoirs, sans attendre de contrepartie. L’objectif ultime est de se détacher de son égo. Faire la vaisselle sans attendre de contrepartie de son chéri (« je fais la vaisselle si tu passes l’aspirateur »), faire un compliment à un ami sans attendre la pareille (complimenter ses chaussures pour qu’il complimente les nôtres), rendre un travail de qualité à son boss sans espérer de félicitations grandioses ou d’augmentation de salaire démesurée (« Si avec ça, je ne prends pas 10% d’augment’ de salaire, je claque ma dém’ ! »), etc.

Selon la philosophie du yoga, c’est en se détachant de son égo que l’on atteint la réalisation de soi. Même le simple acte de faire un don, financier ou matériel, peut être pollué par son égo. Récemment, alors que mon chéri et moi nous apprêtions à faire notre troisième don à une association, j’ai dit : « c’est frustrant quand même car à chaque fois que l’on donne de l’argent, ils ne nous remercient même pas ». Mon chéri m’a répondu : « ce n’est pas grave, l’essentiel est que l’argent serve une bonne cause ». Lequel de nous deux était pollué par son égo dans cette situation ? MOOOIIIII !! Donner en attendant un retour – même un simple merci de reconnaissance -, ce n’est pas du Karma yoga. Accomplir des actions sans rien attendre en retour, juste car c’est la bonne chose à faire, ÇA c’est du Karma yoga.

Dans la philosophie du yoga, le Karma Yoga est la voie par laquelle l’esprit est le plus rapidement purifié et ses limites transcendées. Le yogi du Karma yoga travaille dur, physiquement et mentalement. Il cherche à éliminer son égo et ses attachements pour servir l’humanité sans attendre une récompense, et pour voir l’unité dans la diversité.

Jnana Yoga – La voie philosophique

Cette approche philosophique ou intellectuelle de l’évolution spirituelle décrit le monde comme une illusion. Elle stipule que la réalité que nous connaissons n’est pas vraie, et elle propose différents outils d’accès à la vérité. Attention, le Jnana yoga n’a rien à voir avec une quelconque théorie du complot ou autre approche sectaire farfelue. Il s’agit d’une approche philosophique qui ne convient pas à tout le monde. La première fois que mon prof de philosophie du yoga m’a dit que la table qui était à côté de moi n’était en fait pas une table, mais plutôt un “assemblage de particules que je choisis de définir comme une table”, je me suis demandée ce qu’il avait bien pu fumer. Je n’étais à l’époque pas prête à entamer la voie du Jnana yoga.

Quel que soit l’avis de chacun sur ce qu’est – ou n’est pas – une table, là n’est pas la question. Les outils du Jnana yoga sont néanmoins source de développement personnel. Ils sont concrets et applicables à tous les aspects de la vie. Le Jnana yoga nous enseigne à être curieux, à déployer notre esprit d’analyse et notre patience. Autrement dit, il nous apprend à faire preuve de discernement, à nous poser les bonnes questions avant d’adopter des opinions ou des idées arrêtées sur un sujet. La vérité n’est donc pas forcement celle que l’on nous dit ou celle que l’on croit. Oui oui, la vérité peut être ailleurs 😉

Comme pour la Karma yoga, le Jnana yoga nous apprend aussi à nous détacher de notre égo, en osant nous remettre en question, en acceptant nos erreurs d’interprétation, et en questionnant nos schémas mentaux.

On considère le Jnana yoga comme étant la plus difficile des quatre voies du yoga. Cette voie requiert un esprit aiguisé et un raisonnement fin.

Bhakti Yoga – la voie de la dévotion

Il est dit que le Bhakti yoga est la voie préférée, et recommandée, aux personnes de nature émotive. Puisque l’on ne peut refouler ses émotions infiniment, le Bhakti yoga nous enseigne les techniques de leur sublimation. A travers différentes pratiques, telles que les chants (de mantras, pas de Justin Bieber), les prières, et la répétition de mantras, l’énergie émotionnelle est canalisée et redirigée vers la dévotion. La colère, la haine, et la jalousie sont par exemple transformées positivement. Les émotions d’amour sont changées en amour divin pur. C’est une approche de purification émotionnelle, qui permet d’atteindre la réalisation de soi.

Une autre technique du Bhakti yoga est d’observer et de suivre le modèle d’une personne que nous estimons mener une vie juste, bonne, et désintéressée. A défaut, il peut s’agir de suivre les conseils d’un professeur ou guide sattvique (pur). Attention donc à trouver les bonnes personnes dans cette voie spirituelle. Le Bhakti yoga est donc une approche spirituelle de l’accomplissement de soi.

Raja yoga – la voie du contrôle

Nous possédons tous de vastes ressources mentales et psychiques dont nous n’avons pas conscience et qui résident pourtant en nous. Pour faire apparaitre ce potentiel latent, le Raja yoga prescrit une approche psychologique basée sur un système pratique de concentration et de contrôle de l’esprit. Plus précisément, le Raja yoga recommande notamment une conduite juste, un corps sain, la régulation de la respiration, et le retrait des sens. C’est seulement quand ces fondations sont solides que l’on parvient à atteindre la « superstructure » de la concentration et de la méditation.

Le yoga Hatha est une forme de Raja yoga qui met l’accent sur les asanas (postures de yoga) et le pranayama (techniques de respiration). En réalisant des asanas, une personne atteint la stabilité du corps et du mental, l’absence de maladie et la légèreté du corps. Le Raja yoga est donc une approche de purification, qui permet l’accès à l’illumination, c’est-à-dire l’état ultime de bien-être physique et mental.

Comment vivre une vie juste – un récap’ sur les quatre voies du yoga

Bien qu’une combinaison des principes des quatre voies du yoga permette d’atteindre l’accomplissement de soi, il est normal d’avoir une préférence pour l’une ou l’autre des voies.

  • Le Karma yoga : la réalisation d’actes de service désintéressé.
  • Le Jnana yoga : le questionnement et la remise en question des « vérités » de ce monde.
  • Le Bhakti yoga : la canalisation des émotions par le biais d’une pratique spirituelle.
  • Le Raja yoga : le contrôle du corps, de la respiration, et l’atteinte de la pleine conscience.

Pour une approche holistique du bien-être et de l’épanouissement personnel, il convient donc de combiner ces approches. Chacune d’entre elles permet de se développer sur le plan physique, mental, spirituel et émotionnel. Bref, le yoga contribue à nous rendre heureux !

Par ici pour me suivre sur FacebookInstagram et YouTube !

Partager l'article :
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *