alimentation-consciente-intuitive

Comment pratiquer l’alimentation consciente en 8 principes

L’alimentation consciente ou intuitive découle de la philosophie bouddhiste de pleine conscience. L’alimentation en pleine conscience est une technique qui permet de reprendre le contrôle sur nos habitudes alimentaires. Les études ont montré que cela permet de réguler les troubles alimentaires, perdre du poids et réduire les accès de boulimie (= défoncer le frigo ET le placard à gâteaux). Voici donc 8 principes pour vous aider à pratiquer l’alimentation consciente.

Principe 1 – Manger lentement sans distraction

Ne mangez pas devant la télé ou l’ordinateur, et sans faire un concours du plus grand nombre de chips ingérés en moins d’une minute.

Principe 2 – Écouter les signaux de la faim et manger uniquement jusqu’à satiété

Ne vous forcez pas à manger si vous n’avez pas faim. Et s’il est tentant de reprendre une deuxième part de tarte amandine, demandez-vous d’abord si vous avez VRAIMENT encore faim. Laissez-moi devinez : NON, vous n’avez plus faim, c’est de la gourmandise 😉

Principe 3 – Distinguer la vraie faim des déclencheurs de faim

Les signaux de la vraie faim sont envoyés par les grognements du ventre, pas par les barres chocolatées dans le distributeur automatique.

Principe 4 – Mobiliser ses sens en notant les couleurs, odeurs, sons, textures et parfums

Manger n’est pas une expérience uniquement gustative, c’est une expérience sensorielle incroyable, surtout lorsque les plats croquants et craquants sont faits maison.

Principe 5 – Apprendre à gérer la culpabilité liée la nourriture

Ce n’est pas grave de craquer de temps en temps pour une part de gâteau ou de s’être complètement lâché sur la tablette de chocolat. Mais suite à un accès de boulimie, tirez-en les leçons nécessaires (peut-être éviter d’avoir un stock de chocolat à la maison ?) et allez de l’avant.

Principe 6 – Manger pour maintenir une bonne santé et un bien-être

Regardez les compositions des plats que vous mangez et imaginez l’impact que cela a sur votre corps. Choisissez ensuite des aliments sains ET que vous prenez véritablement plaisir à manger.

Principe 7 – Noter les effets que la nourriture a sur vos émotions et votre corps

Identifiez les aliments qui vous font du bien ou au contraire ceux qui causent des maux de ventre; les aliments qui vous donnent de l’énergie et ceux qui vous alourdissent ; les plats qui vous rendent heureux et ceux que vous détestez (note: les choux de bruxelles peuvent être bons, il ne faut juste pas les manger à la cantine).

Principe 8 – Apprécier la nourriture que l’on mange

Manger doit être une expérience plaisante ! S’alimenter sainement ne signifie donc pas se priver ou se forcer à manger ce que l’on n’aime pas. Si vous ne savez pas cuisiner les légumes pour les rendre bons, prenez un cours de cuisine et répliquez les bons petits plats chez vous !

Les 8 principes que nous venons de voir permettent de remplacer les pensées et réactions automatiques (manger un cookie industriel pour le goûter) par d’autres réactions plus conscientes et saines (un cookie fait maison, des fruits rouges, etc.).

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez peut-être :

Et suivez-moi sur Facebook, Instagram et YouTube !

Partager l'article :
  •  
  •  

2 commentaires

  • Aurlane

    Merci Laurine pour tous ces bons conseils !
    Je les ai tous très bien assimilé pour l’instant mais aurais tu un conseil pour ceux qui ressentent très rarement la sensation de faim même en n’ayant pas beaucoup mangé avant ?
    Personellment j’essaie de manger à heures régulières car j’ai rarement le ventre qui gargouille par exemple. Pour l’instant ça me va très bien mais penses tu que c’est une bonne habitude ?

    • Laurine Arnould

      Bonjour Aurlane et merci pour ton commentaire ! Je t’envie un peu de ne jamais avoir faim ! 😉
      Plus sérieusement, bien que je ne te connaisse pas, je pense que dois avoir un profil Vata selon l’Ayurvéda. Cela signifie – entre autres – que tu ressens rarement la sensation de faim. C’est donc une très bonne idée de manger à intervalles réguliers. Du moment que tu le vis bien et que tu n’as pas la sensation que ça te rend malade, alors c’est parfait ! Tu sembles avoir trouvé ton équilibre ! Je te souhaite une très belle journée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *