Le Jala Neti | Mon étrange routine du matin

Le Jala quoi?? Le Jala Neti est une technique de nettoyage du nez avec de l’eau salée. Cette pratique issue de l’ayurvéda, la médecine traditionnelle indienne, est connue des yogis partout dans le monde. Peut-être vous demandez-vous : mais pourquoi est-ce que je devrais me laver le nez ? Je prends déjà une douche (presque) tous les jours. C’est pas mal, non ? Je m’étais fait la même réflexion lorsque l’on m’a mis mon premier “Neti Pot” entre les mains. Le Neti Pot, ça ressemble à une lampe d’Aladin (voir photo plus bas). C’est grâce à cet outil que l’on se nettoie le nez. Avant que j’entre dans le détail de cette pratique de lavage des cavités nasales, sachez une chose : je ne suis pas du genre à adopter des habitudes quotidiennes étranges juste pour le plaisir de faire des trucs de hippie. Si je me sers de mon neti pot tous les matins, c’est parce que j’en ressens de vrais bénéfices. Le jala neti me réveille autant que le ferait une tasse de café et il me permet d’oxygéner mon cerveau autant qu’un grand bol d’air pur.

Vous voulez en savoir plus ? Je vais partager dans cet article mon histoire personnelle avec le Jala Neti, son fonctionnement, pourquoi vous devriez le préférer aux sprays pour le nez, et surtout, les bienfaits associés. Je n’ai pas osé faire de vidéo de moi en pleine utilisation car je préfère ne pas exposer l’intimité de mes cavités nasales sur Internet… 😛

Ma première expérience avec le Jala Neti

Lorsque j’ai suivi l’une de mes formations de prof de yoga, on m’a remis cette étrange lampe d’Aladin entre les mains. Le thème du cours était d’apprendre à se servir du neti pot, c’est le nom officiel de cette lampe d’Aladin. On nous a donc expliqué qu’il fallait remplir à mi-niveau le neti pot avec de l’eau salée et chauffée à 37 degrés. Ensuite, c’était (censé être) simple comme bonjour. On met l’embout contre une narine, on penche la tête sur le côté, on verse l’eau et ça ressort par l’autre narine.

Neti-pot
Le Neti Pot (la lampe d’Aladin)

Je me suis dit que ça ne devait pas être si terrible. Alors je me suis trouvé un coin tranquille dehors pour faire ma petite affaire. Puis je me suis accroupie, j’ai entubé l’une de mes cavités nasales avec la lampe d’Aladin, et j’ai procédé au versement de l’eau salée. Et là… RIEN. L’eau est restée coincée dans mon nez. Elle n’est pas ressortie de l’autre côté et ça m’a flanqué un mal de tête terrible. C’est le jour où j’ai réalisé que je souffrais de sinusite !

Utilisation du Neti Pot

Deux ans plus tard, je n’ai plus de sinusite et je respire VRAIMENT. Ce sentiment de respirer un grand bol d’oxygène tous les jours est une sensation incroyable. Je ne l’avais pas vécu auparavant. Et ceci a été rendu possible grâce à la pratique du Jala Neti. C’est la raison pour laquelle, chaque matin, je ressens ce besoin de répéter le processus. Le Jala Neti me permet de me réveiller et d’oxygéner pleinement mon cerveau. Je me sens alors opérationnelle pour toute la journée. Le Jala Neti m’a permis de soigner ma sinusite naturellement. Mais ce qui me motive à répéter cette étrange opération chaque matin dans l’intimité de ma salle de bain, c’est le côté boostant et stimulant, tel un shot de café ! 🙂

Les bienfaits du Jala Neti

Le bienfait sur la santé

Le bienfait incontestable du Jala Neti, c’est qu’il est très bénéfique pour la santé. On a tendance à ne pas y prêter attention mais en réalité, c’est un vrai champ de bataille dans nos cavités nasales ! Poussières, germes et bactéries s’y accumulent. C’est l’une des causes de nos rhumes, rhinites et sinusites. Et je pense qu’en temps de Covid-19, il est d’autant plus important de se débarbouiller les nasaux au quotidien, pour ne pas laisser de mauvaises bactéries s’y installer.

Mon conseil si vous souffrez de sinusite

Si vous souffrez de sinusites ou de rhinites à répétition, vous risquez d’expérimenter le même désagrément que moi. Vos cavités nasales étant encombrées, notamment en haut du nez, il est probable que l’eau y circule mal. En versant l’eau dans vos narines, vous allez remarquer que l’eau ne coule pas de l’autre côté car elle est bloquée.

Conseil important : versez un peu d’eau puis, quand vous sentez qu’elle est bloquée, laissez-la redescendre du même côté. Répétez l’opération plusieurs fois. Ne restez pas la tête penchée trop longtemps en vous disant que ça finira bien par couler de l’autre côté, car : 1/ ça ne marchera sûrement pas du premier coup, et 2/ cela pourrait vous causer un mal de tête pendant quelques secondes. Plus vous répéterez l’opération régulièrement, et plus vous aurez de chances que cela fonctionne un jour. Vous expérimenterez ce moment merveilleux (bon ok j’exagère) où une petite gouttelette d’eau, puis une vraie fontaine, redescendront par l’autre narine. Charmant, n’est-ce pas ?

Pourquoi utiliser un Neti Pot plutôt qu’un spray pour le nez ?

C’est une question que je me posais lorsque l’on m’a présenté l’outil. À l’époque, j’utilisais les sprays d’eau marine pour me nettoyer le nez.

Il y a deux différences principales. Dans les deux cas, l’utilisation du neti pot est préférable :

  • Le spray nasal ne permet pas de nettoyer le canal qui relie les deux narines. L’eau coule de la narine vers la gorge, mais pas d’une narine à l’autre. Autrement dit, le spray nasal ne nettoie pas le canal qui est encombré lorsque vous avez une sinusite ou un rhume par exemple.
  • Le spray envoie les bactéries dans la gorge, puis dans l’estomac lorsque l’on avale. Avec le spray nasal, les bactéries restent donc dans notre organisme, elles ne sont pas évacuées. Avec le neti pot, les bactéries sortent de l’organisme.

Comment utiliser le Neti Pot ?

  1. Remplissez votre neti pot d’eau tiède jusqu’au niveau indiqué sur le pot (à peu près à mi-niveau). L’eau est normalement à une température de 37 degrés. Dans les faits, assurez-vous que l’eau ne soit ni trop chaude ni trop froide et ce, pour plus de confort nasal. Selon l’endroit où vous vivez, je vous conseille d’utiliser de l’eau minérale et/ ou de la faire bouillir au préalable. Comme je vis en Thaïlande, je prends de l’eau minérale. Quand je suis en France, j’utilise l’eau du robinet.
  2. Mélangez un peu de sel (d’Himalaya ou de Guérande idéalement) dans l’eau. Généralement je mets un seul grain de gros sel d’Himalaya. Si vous utilisez du sel fin, mettez l’équivalent d’un cinquième de cuillère à café environ. Le sel aide à dissoudre les impuretés présentes dans le nez.
  3. Mettez-vous au-dessus du lavabo ou carrément dans la douche si vous redoutez que ça parte en cacahuète.
  4. Placez l’embout du neti pot sur la narine droite. Penchez la tête à gauche à 90 degrés environ, de sorte à ce que l’eau se verse doucement dans votre narine droite et remonte la cavité nasale. Gardez la bouche ouverte pour continuer à respirer. Vous allez alors sentir l’eau couler dans votre nez et faire tranquillement son petit bout de chemin jusqu’à l’autre narine.
  5. L’eau ressortira environ 3 secondes plus tard par l’autre narine. Si tout se passe bien, cela prend à peu près 20 à 30 secondes pour vider la moitié du pot. La subtilité qui est difficile à expliquer, c’est qu’un réflexe automatique de contraction va avoir lieu au niveau de la gorge pour ne pas que l’eau coule dans la gorge. C’est tout à fait normal.
  6. Redressez la tête et expirez par le nez l’eau restante et les impuretés. Pour plus d’efficacité, bouchez une narine puis l’autre et soufflez fort, exactement comme lorsque l’on se mouche !
  7. Reprenez le neti pot et répétez la même opération en versant le restant de l’eau dans la narine gauche. Lorsque vous avez fini, mouchez-vous à nouveau et séchez votre nez (ainsi que le visage si c’est parti en cacahuète).
  8. ETAPE BONUS : cette étape n’est dans aucun livre d’ayurvéda. Elle est issue de ma pratique personnelle. Comme vous le savez, je vis en Thaïlande. Dans ce pays, la tradition c’est d’avoir partout avec soi des petits mélanges d’herbes qui ont vocation à réveiller et vivifier l’esprit. J’en utilise systématiquement après chaque Jala Neti du matin. Concrètement je ferme l’une de mes narines et je prends une grande inhalation d’herbe. Puis j’expire et je recommence de l’autre côté. Je le fais généralement plusieurs fois. Exactement comme un toxico inhalerait de la colle… sauf que ce que je fais est naturel et inoffensif. C’est hyper boostant parce que non seulement le lavage de nez permet de mieux respirer, mais le fait d’y ajouter des inhalations d’herbes est vivifiant ! C’est un peu comme manger un bonbon à la menthe par le nez… mais n’essayez pas de le faire.
Le mélange d’herbes thaïs que j’inhale tous les matins

Où se procurer un Neti Pot ?

Vous trouverez des neti pots dans les magasins bio et naturels, ainsi que dans certains studios de yoga. Il y en a aussi sur Amazon.

À vous de jouer ! Si vous êtes inquiet, rassurez-vous, vous ne pourrez pas faire pire que moi ! Ma première année d’utilisation du neti pot a été un carnage… Je me demande comment j’ai eu la motivation de recommencer le processus chaque jour. Parfois l’eau coulait partout sauf dans mon nez, d’autres fois j’avais le sentiment de me noyer avec trois gouttes d’eau dans le nez. Ce n’était pas beau à voir… Mais bon, je le faisais dans l’intimité de ma salle de bain et lorsque mon chéri n’était pas à la maison. D’ailleurs il me fait toujours comprendre qu’il n’a pas envie de voir ! Je me demande pourquoi… 😉

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez peut-être :

Et suivez-moi sur FacebookInstagram et YouTube !

Partager l'article :
  •  
  •  

Un commentaire

  • Aurlane

    Depuis que j’ai découvert le Jala neti je ne peux plus m’empêcher de le recommander à tout le monde. Les gens me regardent un peu de travers mais les plus curieux sont toujours convaincus après avoir essayé !
    Par contre je m’étais acheté le même mélange d’herbe que toi lors de mon dernier voyage en Thaïlande et je ne l’ai jamais vraiment utilisé donc merci beaucoup pour le conseil !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *